Le 02 novembre 2016, une délégation de l’Association des femmes SONARA conduite par la présidente Mme Agnès KONO s’est rendue à l’hôpital Laquintinie de Douala où se trouvent internés certaines victimes de l’accident de train survenu à Eseka.

Pour une énième fois, elles ont manifesté leur sensibilité aux souffrances des personnes en difficultés. Leur élan de cœur pour cette occasion est allé au-delà de la Région du Sud-Ouest montrant par là leur désir de venir en aide aux camerounais de toutes les Régions.

Le directeur de l’hôpital Laquintinie, Prof Louis Richard Njock a témoigné sa gratitude aux femmes SONARA pour cette brillante initiative.