L’Association des Raffineurs Africains (ARA) est une ONG qui a été créée le 23 Mars 2006 à Cape Town (Afrique du sud).

Ses membres sont des opérateurs œuvrant essentiellement dans le secteur du raffinage du pétrole et dans les activités en aval à savoir le stockage, le transport et la distribution.

L’ARA dont le siège social est à Genève dispose également d’un siège opérationnel basé à Abidjan. Elle est dotée, pour son fonctionnement, de trois organes parmi lesquels l’Assemblée Générale, le Comité Exécutif et les Groupes de Travail.

La conférence de l’ARA WEEK en 2017 dont le thème était d’atteindre l’objectif des carburants propres en Afrique s’est tenue à Cape Town au moment où la pression s’intensifie pour améliorer la qualité de l’essence et du diesel destinés aux marchés africains.

L’Assemblée Générale tenue au terme de l’ARA WEEK du 13 au 19 Mars 2017 a vu l’élection du Président et de son Vice Président en les personnes respectives de Monsieur Ibrahim TALBA MALLA de la SONARA (CAMEROUN) et Monsieur NACRO GAMBETA de la SONABHY (BURKINA FASO).

Ces derniers devront conduire les différentes reformes relatives à l’amélioration des spécifications des carburants AFRI 4 dont l’objectif en 2020 est la baisse de 2000 ppm à 50 ppm la teneur en soufre du gasoil et une faible teneur en benzène pour l’essence et AFRI 5 à l’horizon 2025.

A la faveur d’un soutien croisé dans les initiatives entreprises par ses membres, l’ARA s’est engagée à contribuer efficacement à la concrétisation de ces objectifs.

L’ARA se veut donc une passerelle avec les divers Organismes et Institutions Africains et Extra africains (UA, PNUE, AIE) ainsi que les Organismes gouvernementaux pour créer de nouvelles spécifications en vue de l’amélioration de la qualité de l’air et de lutter contre la pollution à travers l’arrimage des spécifications applicables aux carburants aux normes européennes.

S’agissant de la régulation des prix et du profil de consommation dont les principes sont du ressort de chaque Gouvernement du Continent, l’objectif de l’ARA consiste à identifier leur impact et à contribuer à la sensibilisation des concernés avec pour seul objectif l’amélioration de la qualité de vie des populations du Continent.

Quelques challenges qui attendent la nouvelle équipe dirigeante de l’ARA :

  • Faire évoluer les spécifications des carburants vers les normes européennes;
  • Promouvoir une politique consistant à envisager les carburants et les véhicules comme un seul système en vue d’éviter la pollution urbaine et les problèmes de santé qui découlent de l’utilisation des carburants polluants;
  • Promouvoir des spécifications régionales applicables aux carburants afin de favoriser le développement d’une chaîne d’approvisionnement efficace et économique;
  • Promouvoir les avantages socio-économiques du raffinage par rapport aux importations de produits.

En définitive, cette élection honore la SONARA et notre pays le Cameroun.


                                                                    Fait à Limbe, le 11 Mai 2017

 

                                                                 Blasius NGOME
                                                                    Directeur des Relations Publiques,
                                                                  de la Communication et de la Traduction